Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Un site dédié aux salariés menacés ou victimes d'un licenciement

karim LakjaaDans les entreprises dépourvues de représentant du personnel, lors de l’entretien préalable au licenciement, quel qu’en soit le motif, le salarié peut se faire assister par un conseiller du salarié qu’il choisit sur une liste départementale où figurent des syndicalistes désignés par le Préfet.

Ce site internet a donc pour vocation d'informer les salariés menacés de licenciements quant à l'assistance qu'un conseiller du salarié peut leur apporter. Cette assistance est importante au moment même où au nom de la crise économique des centaines de licenciements ont lieu dans les petites entreprises rémoises dans le plus grand silence. 

Avec plus de 330 000 visiteurs uniques depuis sa création le 25.04.2009, ce site a démontré dors et déjà son utilité.

Pour en savoir plus sur ce qu'un conseiller du salarié peut vous apporter, consultez la vidéo présente ci-dessous.

Karim Lakjaa, Conseiller du salarié,

Membre de la Commission exécutive de la CGT de Reims Métropole

Animateur du Collectif UFICT (le syndicalisme CGT spécifique aux cadres)

Docteur en Droit, Ancien vice doyen de la faculté de Droit de Reims

 conseillerdusalarie51@gmail.com   06 26 72 79 71


  Lettreufict.png

 www.ufict-reimsmetropole.fr  

Une vidéo pour comprendre


 Posté par Karim Lakjaâ

/ / /

Si elle est pratiquée volontairement, dans le but de déstabiliser un ou plusieurs salariés, la pratique des ordres contradictoires a pu être considérée par la jurisprudence comme un des éléments constitutifs du harcèlement moral. Dans ce cas reportez vous plutôt à la lettre type « Dénoncer la souffrance au travail ».

Sans forcement avoir pour objectif de vous atteindre moralement cette pratique peut aussi être un moyen de vous amener à commettre une faute pour trouver une « bonne » raison de vous licencier.

Il se peut enfin que cela provienne d’une mauvaise organisation dans l’entreprise sans qu’il n’y ait d’intention cachée. Mais dans ce cas aussi, vous pourriez être mis en difficulté si vous commettiez une faute.

Quelle qu’en soit la raison, quand vous ne vous y retrouvez plus dans les ordres qui vous sont donnés, vous avez intérêt à vous protéger et exposer la situation par écrit à vos responsables.

Tactiquement vous n’avez pas intérêt à faire ce courrier sur un ton de reproche. Mettez plutôt en avant votre souci de réaliser votre travail correctement afin de montrer votre bonne foi.

Bien entendu, essayez de régler cela verbalement avant d’envoyer ce courrier.

Si vous devez écrire, nous vous conseillons de vous adresser dans un premier temps à votre responsable direct. L’entreprise a une organisation « militaire », et ne pas respecter l’ordre hiérarchique pourrait jouer en votre défaveur. Outre les questions d’ego que cela peut soulever, on risque de vous opposer le fait d’être passé « au dessus » de votre chef alors que celui-ci était en mesure de régler le problème. C’est seulement si aucun retour ne vient de votre responsable direct, que vous vous adresserez à l’échelon supérieur.

 

Vos Nom et Prénom                                                                          Nom Entreprise

Adresse                                                                                              Nom de votre interlocuteur

Poste occupé                                                                                     Adresse

 

Lettre recommandée avec AR

                                                                                                          A ….., le …...

 

Nom ou qualité de votre interlocuteur (ex : Mme la directrice),

 

Je me permets de vous adresser ce courrier car je suis actuellement dans l’incertitude quant à différents ordres qui m’ont été donnés récemment.

 

[Décrire ici la situation en précisant les différents ordres qui vous on été donnés et par qui ils l’ont été. Attention si la situation provient d’un autre salarié qui n’a manifestement pas l’intention de vous nuire, essayez de ne pas trop l’enfoncer…].

 

Cette situation est de nature à affecter la qualité de mon travail.

Je vous remercie donc d’éclaircir la situation en me communiquant précisément les consignes que je dois suivre.

 

Je vous prie d’agréer, [qualité de votre interlocuteur], l’expression de mes salutations distinguées.

                                                                                             

                                                                                                                               Signature

 

Gardez une copie de tous les courriers que vous envoyez à votre employeur.

Ils pourront vous servir si vous saisissez le Conseil des Prud’hommes.

Partager cette page

Repost 0
Published by